2023, août 24
·
Sécurité
·
9 min read
·
Matt S.

Qu'est-ce que le cryptage de fichiers ? Guide rapide

Le cryptage des fichiers consiste à convertir les données en un code afin d'empêcher tout accès non autorisé. Sécurisez vos fichiers et préservez votre vie privée grâce à cette mesure essentielle de cybersécurité.

Nous sommes tous d'accord pour dire qu'aujourd'hui la sécurité des données est d'une importance capitale et que le cryptage des fichiers joue un rôle essentiel dans la protection des informations sensibles. Le cryptage a une histoire profondément enracinée, qui remonte à des siècles, lorsque les civilisations anciennes cherchaient des moyens de protéger leurs précieux messages des regards indiscrets.
Les origines du cryptage remontent à la Rome antique, où Jules César utilisait une technique simple connue sous le nom de cryptogramme de César. Cette méthode consistait à décaler chaque lettre du message d'un certain nombre de positions. Bien que rudimentaire, elle symbolise le premier concept de cryptage.
Exemple de chiffre de César.
Au fil du temps, les techniques de cryptage sont devenues plus sophistiquées. Au Moyen-Âge, les moines européens étaient connus pour utiliser divers systèmes cryptographiques afin de coder des manuscrits importants. Parmi ces méthodes figuraient les chiffrements polyalphabétiques, qui utilisaient plusieurs alphabets pour obscurcir davantage le message.
Au début du XXe siècle, des progrès considérables ont été réalisés dans le domaine du cryptage au cours de la Seconde Guerre mondiale. L'avènement d'appareils électromécaniques, tels que la machine allemande Enigma et la machine britannique Bombe, a propulsé les capacités de cryptage vers l'avant. Ces machines utilisaient des rotors mécaniques pour créer des substitutions de lettres complexes, ce qui représentait un formidable défi pour les efforts de décryptage.
Toutefois, ce n'est qu'à la fin du XXe siècle que le chiffrement est véritablement entré dans le domaine numérique. Avec l'essor des ordinateurs et de l'internet, il est apparu urgent de disposer d'algorithmes de chiffrement robustes pour protéger les données sensibles échangées sur les réseaux. C'est ainsi que plusieurs normes et algorithmes de chiffrement ont été développés, notamment le Data Encryption Standard (DES) dans les années 1970 et son successeur, l'Advanced Encryption Standard (AES), dans les années 2000.
Aujourd'hui, l'AES256, l'algorithme de cryptage le plus utilisé, témoigne des progrès réalisés dans la protection des informations numériques. Sa capacité à sécuriser les données avec une clé de 256 bits offre un niveau de sécurité exceptionnellement élevé, le rendant virtuellement imperméable aux attaques par force brute.
Alors que la croissance exponentielle de la technologie pose de nouveaux défis, tels que la menace anticipée de l'informatique quantique, qui pourrait potentiellement briser les algorithmes de cryptage existants, l'AES256 reste notre défense fiable. Les experts prévoient que l'AES256 restera sûr au moins jusqu'à l'année 2030, ce qui nous conforte dans notre position actuelle en matière de sécurité.
Dans ce guide complet, nous allons nous plonger dans le monde du cryptage des fichiers, en explorant ses origines historiques, en comprenant sa signification et en décortiquant le fonctionnement de l'AES256, l'étalon-or des algorithmes de cryptage. Que vous soyez un particulier désireux de sécuriser ses fichiers personnels ou une entreprise à la recherche d'une protection des données de premier ordre, ce guide rapide vous apportera les connaissances fondamentales nécessaires pour naviguer efficacement dans le monde du cryptage des fichiers.

Qu'est-ce que le cryptage de fichiers ?

Le cryptage des fichiers est une mesure de sécurité qui transforme le contenu d'un fichier dans un format illisible à l'aide d'un algorithme de cryptage et d'une clé unique. Ce processus garantit que seules les personnes autorisées disposant de la bonne clé peuvent accéder au fichier et le déchiffrer. Grâce au cryptage des fichiers, les informations sensibles restent protégées même si des personnes non autorisées y ont accès, que ce soit par le biais d'un vol, d'un piratage ou d'une interception. Le cryptage des fichiers constitue une couche de défense essentielle, garantissant la confidentialité, l'intégrité et le caractère privé des données, ce qui en fait un élément crucial de la sécurisation des actifs numériques dans le monde interconnecté d'aujourd'hui.
Le cryptage des fichiers peut être mieux compris à l'aide d'un exemple concernant un document top secret. Imaginez que vous disposiez d'un fichier numérique contenant des informations très sensibles, telles que des documents gouvernementaux classifiés, des dossiers financiers personnels ou des plans d'affaires exclusifs. Sans cryptage, ce fichier est vulnérable aux accès non autorisés, ce qui met en péril la confidentialité de son contenu.
C'est ici que vous pouvez réellement protéger vos fichiers. À l'aide d'un logiciel ou d'un outil de cryptage, le fichier est transformé en une version cryptée, représentée par une série de caractères et de symboles mélangés. Ce processus de cryptage brouille le contenu du fichier de manière à ce qu'il soit pratiquement illisible sans la clé de décryptage.
Le cryptage des fichiers revient à verrouiller le fichier dans un coffre-fort sécurisé. L'algorithme de cryptage fait office de serrure, tandis que la clé de cryptage est la clé nécessaire pour déverrouiller le coffre-fort et accéder au contenu original du fichier. Sans la bonne clé de cryptage, le fichier crypté reste à l'abri des regards indiscrets, même s'il tombe entre de mauvaises mains.
Vous trouverez ci-dessous un diagramme illustrant les 7 principales statistiques du cryptage.

AES256 - Le summum du cryptage ?

AES (Advanced Encryption Standard) est un algorithme de chiffrement développé à la fin des années 1990 et au début des années 2000 par un groupe de cryptographes belges, Joan Daemen et Vincent Rijmen. Il a été choisi par le National Institute of Standards and Technology (NIST) des États-Unis pour remplacer le Data Encryption Standard (DES) vieillissant.
AES fonctionne sur des blocs de données de taille fixe (128 bits) et prend en charge trois tailles de clés : 128, 192 et 256 bits, désignées respectivement par AES128, AES192 et AES256. La force de l'algorithme réside dans sa capacité à résister à diverses attaques cryptographiques, notamment les attaques par texte en clair connu, les attaques par texte choisi et la cryptanalyse différentielle et linéaire.
L'AES256, avec sa clé de 256 bits, offre un niveau de sécurité incroyablement élevé par rapport à l'AES128 et à l'AES192. La taille plus importante de la clé augmente de manière exponentielle les combinaisons possibles, ce qui rend les attaques par force brute très intensives en termes de calcul et pratiquement infaisables avec la technologie actuelle. L'AES256 est considéré comme sûr contre toutes les attaques pratiques connues.
En outre, l'AES256 a fait l'objet d'une analyse approfondie et d'un examen minutieux de la part de la communauté cryptographique au fil des ans. Il a fait l'objet de nombreuses évaluations indépendantes et est largement considéré comme un algorithme de chiffrement puissant. L'absence de vulnérabilités significatives à ce jour réaffirme sa sécurité.
Toutefois, il convient de noter que la sécurité de tout algorithme de cryptage est toujours soumise aux progrès technologiques. Si l'AES256 est actuellement considéré comme sûr, l'avènement de l'informatique quantique constitue une menace potentielle pour sa sécurité à l'avenir. Les ordinateurs quantiques, s'ils sont exploités au maximum de leur potentiel, pourraient théoriquement casser les algorithmes de chiffrement actuels, y compris l'AES256. Néanmoins, les experts estiment que l'AES256 restera sûr au moins jusqu'en 2030, car les progrès de l'informatique quantique sont encore limités.

Comment partager un fichier crypté ?

Le partage de fichiers cryptés entre deux personnes implique un processus de collaboration qui garantit une communication sécurisée et préserve la confidentialité des informations partagées. Pour commencer, les deux personnes doivent avoir accès à un logiciel ou à un outil de cryptage compatible.
Tout d'abord, l'expéditeur crypte le fichier à l'aide de son logiciel de cryptage, ce qui transforme le fichier en un format illisible. L'expéditeur sélectionne également une clé de cryptage forte, qui peut être une phrase de passe ou une séquence de caractères générée de manière aléatoire.
Ensuite, l'expéditeur transmet en toute sécurité le fichier crypté au destinataire. Cela peut se faire par différentes méthodes, telles que les pièces jointes aux courriels, les services de stockage en nuage ou les protocoles de transfert de fichiers sécurisés.
Lorsqu'il reçoit le fichier crypté, le destinataire utilise son logiciel de cryptage et la clé de cryptage précédemment partagée pour décrypter le fichier. Ce processus inverse le cryptage, ce qui permet au destinataire d'accéder au contenu original et lisible du fichier.
Tout au long de cet échange, il est essentiel de garantir la transmission sécurisée de la clé de chiffrement. Cela peut se faire en envoyant la clé séparément ou en utilisant des mesures de sécurité supplémentaires comme le cryptage asymétrique, où l'expéditeur crypte la clé de cryptage avec la clé publique du destinataire, et le destinataire utilise sa clé privée pour la décrypter.

Applications de messagerie cryptée

Si les applications de messagerie telles que WhatsApp, iMessage, Messenger et Viber sont largement utilisées et offrent des fonctions de communication pratiques, il est important de noter que leurs pratiques de chiffrement peuvent ne pas offrir le même niveau de sécurité que d'autres solutions. Bien que ces applications de messagerie populaires utilisent une certaine forme de chiffrement, elles ne mettent pas nécessairement en œuvre le chiffrement de bout en bout (E2EE) par défaut ou ne disposent pas d'audits indépendants pour vérifier leurs affirmations en matière de sécurité.
Pour les utilisateurs qui souhaitent renforcer les mesures de sécurité et de protection de la vie privée, il est recommandé d'utiliser d'autres applications de messagerie comme Signal ou Skyda (une alternative à Signal dotée de fonctions de sécurité renforcées). Signal, par exemple, est connu pour son engagement fort en matière de confidentialité et de sécurité. Il utilise non seulement le cryptage de bout en bout pour tous les messages et les appels, mais se soumet également à des audits de sécurité indépendants réguliers pour garantir l'efficacité de ses protocoles de cryptage.
Skyda, une alternative à Signal, offre des capacités de chiffrement de bout en bout similaires, ainsi que des améliorations de sécurité supplémentaires adaptées aux besoins des utilisateurs en matière de protection de la vie privée. Ces applications donnent la priorité à la protection de la vie privée des utilisateurs, en offrant des fonctionnalités qui protègent les métadonnées, permettent l'autodestruction des messages (Pour en savoir plus, cliquez ici) et de mieux contrôler les données des utilisateurs (Cliquez ici).
Il est important que les utilisateurs fassent attention à leur choix d'applications de messagerie et donnent la priorité à celles qui privilégient le chiffrement et la protection de la vie privée. En choisissant des applications de messagerie telles que Signal ou Skyda, les utilisateurs peuvent renforcer la sécurité de leurs communications et avoir l'esprit tranquille en sachant que leurs conversations et leurs données sont protégées contre tout accès non autorisé ou toute interception.

Conclusion

En conclusion, le cryptage des fichiers est un outil essentiel dans l'ère moderne de la sécurité numérique. Depuis ses humbles débuts avec les techniques de cryptage historiques jusqu'aux algorithmes de cryptage avancés d'aujourd'hui, l'objectif a toujours été de protéger les informations sensibles d'un accès non autorisé. L'AES256, l'étalon-or du cryptage, offre un niveau de sécurité exceptionnel grâce à sa clé de 256 bits et à sa résistance aux attaques par force brute. Bien que les menaces potentielles de l'informatique quantique suscitent des inquiétudes, l'AES256 reste résolument capable de protéger les données jusqu'en 2030 au moins (voici un article scientifique qui l'affirme). lire ici).
Avec la prolifération des applications de messagerie, la sensibilisation des utilisateurs aux pratiques de chiffrement devient essentielle. Si les applications de messagerie les plus populaires comme WhatsApp, iMessage, Messenger et Viber sont pratiques, les utilisateurs doivent envisager d'autres solutions comme Signal ou Skyda pour renforcer la protection de la vie privée et la sécurité. Ces applications privilégient le chiffrement de bout en bout et les audits indépendants, garantissant aux utilisateurs leur engagement à préserver la confidentialité.
La force de l'AES256 ne peut être sous-estimée, car sa robustesse et sa résilience lui permettent de résister aux attaques cryptographiques connues. Développé par des cryptographes belges et largement plébiscité, l'AES256 est devenu l'algorithme de chiffrement de référence pour la sécurisation des données sensibles. Néanmoins, il est essentiel de reconnaître qu'avec les avancées technologiques, y compris l'impact potentiel de l'informatique quantique, les méthodes de chiffrement continueront d'évoluer. Par conséquent, il est essentiel de se tenir informé des nouvelles techniques de cryptage et de maintenir une approche proactive dans la mise en œuvre de pratiques de communication sécurisées pour protéger nos actifs numériques.
L'adoption du cryptage des fichiers et la sélection d'applications de messagerie sécurisées dotées de mesures de cryptage robustes nous permettent réellement de fortifier notre monde numérique. En comprenant l'histoire, l'importance et les subtilités du cryptage des fichiers, nous pouvons nous donner les moyens de contrôler la sécurité de nos données et de communiquer en toute confiance dans un paysage de plus en plus interconnecté. Profitons de la puissance du chiffrement pour fortifier nos actifs numériques et garantir la confidentialité et le respect de la vie privée pour les années à venir.
More blog posts
Comment vérifier si votre téléphone est compatible avec la carte eSIM ?
Découvrez si votre téléphone portable est compatible avec la carte eSIM. De iOS à Android, Skyda eSIM vous guide à travers des étapes simples pour vous assurer que votre appareil est compatible.
2024, janvier 12
·
eSIM
·
3 min read
·
Matt S.
Le filtrage du Web : Un guide complet
Découvrez les aspects essentiels du filtrage du web, notamment ses types, ses avantages, ses inconvénients et la manière de choisir la solution de filtrage du web la mieux adaptée à vos besoins.
2024, janvier 08
·
Sécurité
·
6 min read
·
Matt S.
© 2024 Dragon Secure GmbH. All Rights Reserved · [email protected]