2023, août 30
·
Sécurité
·
9 min read
·
Matt S.

Comment stopper les attaques DDoS ? Guide du débutant

Une attaque DDoS (Distributed Denial of Service) est un acte malveillant qui vise des sites web ou des systèmes de réseau. Vous pouvez utiliser plusieurs stratégies pour vous protéger.

Dans le paysage en constante évolution de la cybersécurité, les attaques par déni de service distribué (DDoS) constituent un type de menace qui n'a cessé d'affliger les propriétaires de sites web et les entreprises. Depuis leur apparition au début des années 2000, ces attaques malveillantes sont devenues une arme puissante pour les cybercriminels, causant des maux de tête et des pertes financières importantes pour les victimes du monde entier. Pour les nouveaux venus dans le domaine de la cybersécurité, en particulier les aspirants spécialistes de la sécurité, comprendre les subtilités des attaques DDoS peut s'avérer une entreprise décourageante. Ne craignez rien, car ce guide pour débutants est conçu pour vous fournir le savoir-faire ultime pour lutter efficacement contre les attaques DDoS. À la fin de ce guide complet, vous serez armé des connaissances et des stratégies essentielles pour protéger votre présence en ligne et vous prémunir contre les attaques DDoS qui peuvent paralyser les entreprises et les organisations.

Qu'est-ce qu'une attaque DDoS ?

Tout d'abord, avant de passer à l'action, il convient de comprendre ce qu'est une attaque DDoS. Pour faire court, une attaque DDoS (Distributed Denial of Service) est un acte malveillant qui vise des entités en ligne, telles que des sites web ou des systèmes de réseau, dans le but de submerger leurs ressources et de les rendre inaccessibles ou inutilisables. Contrairement aux cyberattaques traditionnelles qui visent à violer les mesures de sécurité ou à voler des données, les attaques DDoS visent à perturber le fonctionnement normal d'un système cible en l'inondant d'un énorme volume de trafic entrant. Cet afflux de trafic, provenant de sources multiples contrôlées par l'attaquant, surcharge l'infrastructure du réseau, les serveurs ou la bande passante de la cible, provoquant un déni de service total ou partiel pour les utilisateurs légitimes. Une attaque DDoS vise essentiellement à épuiser les ressources de la victime, rendant sa présence en ligne impuissante face à l'assaut incessant et pouvant causer d'importants préjudices financiers et de réputation.
Il s'agit d'une attaque de personnes mal intentionnées qui envoient tellement de données à un site web ou à un ordinateur que celui-ci devient trop chargé et ne peut plus fonctionner correctement pour les personnes qui veulent l'utiliser.
Voici un exemple de OneLogin pour illustrer son fonctionnement :

Comment les attaques DDoS sont-elles lancées ?

Les attaques DDoS sont lancées par le biais de diverses méthodes qui exploitent la puissance de plusieurs appareils et réseaux pour submerger un système cible. Les attaquants exploitent souvent les vulnérabilités des ordinateurs, des serveurs ou des appareils connectés à l'internet pour en prendre le contrôle et les transformer en "zombies" ou en "bots". Ces appareils compromis sont ensuite organisés en un réseau, appelé botnet, qui agit comme une force unifiée pour lancer l'attaque.
Une fois le réseau de zombies constitué, l'attaquant peut ordonner à chaque appareil compromis d'inonder simultanément le système cible d'une énorme quantité de trafic ou de requêtes. Cet afflux de trafic, qui dépasse la capacité de traitement de la cible, entraîne une dégradation ou une interruption complète de ses services, provoquant un déni de service pour les utilisateurs légitimes. Les attaquants peuvent utiliser diverses techniques, telles que l'amplification, la réflexion ou les attaques de la couche d'application, pour multiplier l'impact de leur assaut et amplifier encore les perturbations causées, ce qui rend les attaques DDoS difficiles à atténuer et à défendre. Ce n'est qu'en comprenant les méthodes utilisées pour lancer ces attaques que les professionnels de la sécurité pourront élaborer des stratégies efficaces pour prévenir, détecter et atténuer les attaques DDoS.

Les attaques DDoS sont-elles dangereuses ?

Les attaques DDoS peuvent être très dangereuses et présenter des risques importants pour les particuliers, les entreprises et les organisations. Ces attaques ont la capacité de perturber le fonctionnement normal des sites web, des services en ligne et des réseaux informatiques, entraînant des pertes financières, des atteintes à la réputation et des conséquences juridiques potentielles.
Les attaques DDoS peuvent rendre les sites web ou les services en ligne indisponibles pendant de longues périodes, ce qui a un impact sur l'expérience des utilisateurs et provoque la frustration des clients. Dans certains cas, ces attaques peuvent être utilisées pour détourner l'attention d'autres activités malveillantes, telles que des violations de données ou des tentatives d'accès non autorisé. En outre, les entreprises qui dépendent fortement de leur présence en ligne pour leurs ventes ou leurs opérations peuvent subir de graves conséquences financières en raison des temps d'arrêt et de la perte de clients lors d'une attaque DDoS.
Il est donc essentiel que les individus et les organisations soient conscients des dangers posés par les attaques DDoS et prennent des mesures proactives pour se protéger contre cette menace.
Examinons le rapport de Cloudflare sur les menaces DDoS pour le premier trimestre 2022-2023. Cloudflare héberge des millions de sites web, les protège contre ces attaques et a une vision claire du fait que près d'une personne sur six est ciblée par des attaques DDoS - et qu'elles peuvent devenir très dangereuses si vous ne faites rien.

Comment prévenir une attaque DDoS ?

Prévenir une attaque DDoS ne doit pas être compliqué, même pour les débutants. Voici quelques mesures simples que les particuliers et les organisations peuvent prendre pour se protéger contre les attaques DDoS :
1. Renforcez la sécurité de votre réseau : Veillez à installer des logiciels de sécurité, tels que des pare-feu et des programmes antivirus, sur tous les appareils connectés à votre réseau. Ces outils peuvent aider à détecter et à bloquer le trafic malveillant qui tente de s'infiltrer dans votre système.
2. Mettez régulièrement à jour les logiciels : Maintenez tous les systèmes d'exploitation, applications et plugins à jour sur vos appareils. Les mises à jour logicielles comprennent souvent des correctifs qui comblent les failles de sécurité, ce qui rend leur exploitation plus difficile pour les pirates.
3. Utiliser un service de protection contre les attaques DDoS : Envisagez de vous abonner à un service de protection DDoS spécialisé dans le filtrage du trafic malveillant avant qu'il n'atteigne votre réseau. Ces services peuvent contribuer à garantir que votre site web ou vos services en ligne restent accessibles lors d'une attaque.
4. Utiliser la limitation du débit et le filtrage du trafic : Configurez vos dispositifs de réseau, tels que les routeurs et les pare-feu, de manière à limiter le volume de trafic entrant autorisé en provenance de sources spécifiques. Cela permet d'éviter que votre réseau ne soit submergé par une quantité excessive d'informations.
5. Sensibilisez votre personnel : Formez vos employés à reconnaître et à signaler tout courriel, lien ou pièce jointe suspect qu'ils pourraient rencontrer. Cela leur évite de cliquer par inadvertance sur des liens malveillants qui pourraient conduire à des attaques DDoS.
6. Surveiller le trafic réseau : Mettez en œuvre des outils simples de surveillance du réseau ou faites appel à un fournisseur de services gérés qui peut vous aider à surveiller le trafic de votre réseau afin de détecter des schémas ou des pics inhabituels indiquant une éventuelle attaque DDoS. Une détection rapide permet de réagir rapidement et d'atténuer les effets de l'attaque.
7. Choisissez un fournisseur d'hébergement fiable : Choisissez un fournisseur d'hébergement réputé qui propose des services de protection contre les attaques DDoS dans le cadre de son offre. Ces fournisseurs disposent d'une infrastructure et d'une expertise solides pour lutter efficacement contre les attaques DDoS.
8. Envisagez d'utiliser des réseaux de diffusion de contenu (CDN) : Les réseaux de diffusion de contenu (CDN) permettent de distribuer votre contenu web sur plusieurs serveurs à travers le monde. Cette distribution garantit que même si un serveur est la cible d'une attaque DDoS, votre site web reste accessible par le biais d'autres serveurs du réseau CDN.
N'oubliez pas que la mise en œuvre de ces mesures ne garantit pas une invulnérabilité totale, mais qu'elle réduit considérablement le risque de réussite d'une attaque DDoS. En prenant ces mesures simples, même les débutants peuvent renforcer leurs défenses contre ces attaques perturbatrices et préjudiciables.

Que faire en cas d'attaque DDoS ?

Face à une attaque DDoS, il est essentiel de garder son calme et de prendre rapidement des mesures pour en atténuer l'impact. Voici trois étapes essentielles à suivre si vous êtes victime d'une attaque :
1. Prévenez votre fournisseur d'accès à Internet (FAI) : Dès que vous avez connaissance d'une attaque DDoS, contactez votre fournisseur d'accès à Internet et informez-le de la situation. Il possède des connaissances et des ressources précieuses pour vous aider à atténuer l'attaque. En l'informant, il peut mettre en œuvre des mesures visant à rediriger le trafic hors de votre réseau ou vous donner des conseils pour gérer la situation de manière efficace.
2. Activez les services de protection contre les attaques DDoS : Si vous avez accès à un service de protection DDoS spécialisé ou si vous y êtes abonné, activez-le immédiatement. Ces services sont dotés de capacités de surveillance et de filtrage avancées qui permettent d'analyser le trafic entrant en temps réel. Ils identifient et bloquent les requêtes malveillantes, permettant uniquement au trafic légitime d'atteindre votre réseau. En tirant parti de ces mesures de protection, vous pouvez réduire considérablement l'impact de l'attaque.
3. Mettre en œuvre des techniques d'atténuation : Simultanément, prenez des mesures pour atténuer l'attaque de votre côté. Utilisez des outils de surveillance du réseau pour identifier toute caractéristique distincte de l'attaque, telle que des pics de trafic atypiques ou des schémas inhabituels. Ces informations précieuses peuvent être communiquées à votre fournisseur de services Internet ou à votre service de protection contre les attaques DDoS pour vous aider à diagnostiquer l'attaque et à y remédier efficacement. En outre, configurez vos équipements de réseau, tels que les routeurs et les pare-feu, pour mettre en œuvre la limitation du débit et le filtrage du trafic. En fixant des seuils et en bloquant le trafic suspect ou excessif, vous pouvez créer des barrières qui limitent l'impact de l'attaque sur votre réseau.
Si ces trois étapes constituent une base solide pour lutter contre une attaque DDoS, il est important de noter que chaque attaque est unique. Il est judicieux de travailler en étroite collaboration avec des professionnels et de suivre leurs conseils tout au long du processus d'atténuation. En conservant des journaux détaillés de l'attaque, en communiquant avec vos utilisateurs sur les perturbations potentielles et en mettant en œuvre les mesures nécessaires pour prévenir de futures attaques, vous pouvez rétablir des opérations normales et renforcer vos défenses contre de telles perturbations à l'avenir.

Conclusion

En conclusion, les attaques DDoS restent une menace persistante et dévastatrice dans le paysage de la cybersécurité. Toutefois, en s'appuyant sur des connaissances et des mesures préventives, les individus et les organisations peuvent minimiser leur vulnérabilité et atténuer les dommages potentiels causés par ces attaques.
La clé de la lutte contre les attaques DDoS réside dans une approche à multiples facettes. Le renforcement de la sécurité du réseau, la mise à jour régulière des logiciels et l'utilisation de services de protection contre les attaques DDoS sont des étapes cruciales pour renforcer les défenses contre ces attaques. La mise en œuvre de techniques de limitation du débit et de filtrage du trafic, ainsi que la sensibilisation des employés aux risques potentiels, renforcent encore le dispositif de sécurité global.
En outre, la surveillance du trafic réseau, la sélection de fournisseurs d'hébergement fiables et l'utilisation de réseaux de diffusion de contenu (CDN) peuvent contribuer à répartir le trafic entrant et à minimiser l'impact d'une attaque. Ces mesures, bien qu'elles ne soient pas infaillibles, réduisent considérablement le risque d'être victime d'attaques DDoS.
Toutefois, si une attaque se produit, il faut agir rapidement. Il est essentiel de notifier le fournisseur d'accès à Internet (FAI), d'activer les services de protection contre les attaques DDoS et de mettre en œuvre des techniques d'atténuation telles que la surveillance du réseau et la limitation du débit. La collaboration avec des professionnels tout au long du processus de récupération et la conservation des journaux d'attaques permettent une compréhension complète de l'attaque et aident à construire des défenses plus solides pour l'avenir.
En comprenant la nature des attaques DDoS et en mettant en œuvre les stratégies recommandées, les individus et les organisations peuvent lutter efficacement contre cette menace implacable. Bien qu'aucune solution ne garantisse l'invulnérabilité, ces mesures proactives contribuent largement à faire pencher la balance en faveur d'un environnement en ligne sûr et résilient. Restez vigilants, informés et préparés pour vous protéger contre le paysage en constante évolution des attaques DDoS.
More blog posts
Comment vérifier si votre téléphone est compatible avec la carte eSIM ?
Découvrez si votre téléphone portable est compatible avec la carte eSIM. De iOS à Android, Skyda eSIM vous guide à travers des étapes simples pour vous assurer que votre appareil est compatible.
2024, janvier 12
·
eSIM
·
3 min read
·
Matt S.
Le filtrage du Web : Un guide complet
Découvrez les aspects essentiels du filtrage du web, notamment ses types, ses avantages, ses inconvénients et la manière de choisir la solution de filtrage du web la mieux adaptée à vos besoins.
2024, janvier 08
·
Sécurité
·
6 min read
·
Matt S.
© 2024 Dragon Secure GmbH. All Rights Reserved · [email protected]